Olivier

MOSSET

La monographie de référence d'Olivier Mosset, figure centrale de la peinture abstraite et référence incontournable pour plusieurs générations de peintres européens et américains, offre un panorama complet d'une œuvre d'envergure en revenant sur six décennies de pratique, des premières expérimentations et du Nouveau Réalisme dans les années 1950 jusqu'aux monumentaux travaux récents, en passant par la déconstruction de la peinture qu'il opère avec Daniel Buren, Michel Parmentier et Niele Toroni, la « peinture radicale » des années 1970, le « Néo-Géo » des années 1980 et les collaborations avec John Armleder et Sylvie Fleury, Steven Parrino, Andy Warhol, etc. (texte d'Elisabeth Wetterwald, préface de Michel Gauthier).

 

"Quelle formule peut bien décrire la teneur de l’œuvre de Mosset ? Elle qui éclot dans le Paris du milieu des années 1960, au sein d’une scène que domine alors le Nouveau Réalisme, et se poursuit jusqu’à aujourd’hui, dans le désert de l’Arizona, après avoir traversé diverses séquences : 1966, BMPT et les cercles noirs sur fond blanc ; 1972, un appropriationnisme contes- tataire et le passage aux toiles à bandes verticales ; 1977, la radical painting et l’option monochromatique ; 1985, en pleine vague néo-géo, l’abstraction réaffirmée."    Michel Gauthier

"Si Mosset ne peint plus les toiles à cercle qui ont construit sa réputation dans les années 1960, son œuvre elle-même semble se développer sur un mode cycloïdal : elle avance tout en revenant sans cesse sur elle-même.

Copies ou appropriations, reprises, recyclage, mises en abyme et en écho, rappels, retours, effets de bégaiement et de déjà-vu sont autant de procédés qui brouillent la chronologie et empêchent toute appréhension téléologique de l’entreprise.

Mosset collabore aujourd’hui avec de nombreuses galeries et la plupart des travaux circulent de manière conventionnelle sur le marché de l’art globalisé.

Il continue cependant de déjouer les attentes – celles des spectateurs comme celles des marchands, collectionneurs et institutions –, sur un mode discret et subtil qui se distingue de la contestation déclamatoire de B.M.P.T. ....

Son travail qui, depuis une dizaine d’années, fait l’objet de manipulations diverses et nombreuses de la part de jeunes artistes y trouvant sources d’inspiration, jeux de résonance, motifs d’appropriation.

Autant d’expériences qui donnent la mesure de la fascination exercée par cette œuvre aussi silencieuse que disponible."    Elisabeth Wetterwald

Olivier Mosset

Texte d'Elisabeth Wetterwald

38 x28 cm (relié, couv. rigide)

352 pages (32 ill. n&b et 238 ill. coul.)

édition française ISBN: 978-2-88006-107-4                  68.00€